Publications

 

 

LA REVUE DE LA CERAMIQUE ET DU VERRE – N°195 – MARS/AVRIL 2014


« Ses objets de terre ne seront jamais utilitaires, Marie Rancillac fera de la sculpture (…) »


« Marie Rancillac assemble ses formes comme des personnages, suggère des attitudes. Elle dispose avec humour le hochement des pédicules sombres, à la finition desquelles elle tient beaucoup, pour faire vrai, Ainsi nait un théâtre de la vie avec ses acteurs : Mis en scène, cela devient mes personnages et remplace la sculpture héroïque. »

 

 

ATELIER D’ART – N°80 – MARS/AVRIL 2009


“Parce que son père sculptait des personnages, (…) Marie Rancillac ne s’autorise pas à représenter l’humain.”


“… les lignes fortes des fruits et des légumes de Marie Rancillac sont adoucies par un effet de moelleux qui souligne le sex-appeal des végétaux. Et Marie de rire, convenant qu’elle joue en effet de cette sensualité formelle : des abricots commes des “coco fesses” balafrés d’une raie souriante, des navets à tétons, des aubergines callipyges, bien assises sur leur croupe rebondie.”